Stephanie Quirin


Presenter • Host • MC• Freelance Copywriter

Bienvenue dans mon univers... Welcome

En Savoir Plus / More About Me

Emission télé présentée à la Mauritius Broadcasting Corporation d’avril 2004 à juin 2010

La météo
Tendances :
Une émission qui portait sur l’art de vivre des mauriciens et qui survolait des thèmes tels que la décoration intérieure, la mode, la coiffure, le jardinage etc.
Cellplus playlist : Une émission mélangeant les meilleures vidéos à la mode de l'Europe, des USA et de l'Inde.
Fanta Flava Hits : Une émission de divertissement avec bon mélange de hits orientaux et occidentaux.
Coca-Cola Spotlight : Une émission dédiée aux femmes actives âgées entre 25-50 ans pour un Relooking.
Courts Home Deco : Relooking d’une maison avec des conseils pratiques de comment rendre son intérieur plus stylé et pratique.
Toile de Fond : Une émission qui mettait l'accent sur les artistes peintres mauriciens permettant ainsi aux téléspectateurs de découvrir les talents locaux.


Maitresse de Cérémonies (en live)

Les 5 ans de la Euro CRM
Bank One Emma Awards : Présenter les annonceurs de la soirée, présenter le fashion Show ainsi que la remise des awards.
Lancement du produit : Shell Fuel Save Diesel
F Tv Fashion Show
L’ouverture officielle de Super U à Grand Baie

Close

Blog

Précédent Suivant
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info
" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres
Zoom Info

" La révolution de l’Amour commence avec un sourire "
- Mère Térésa -

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent,
sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant
mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
car c’est une chose qui n’a de valeur
qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
soyez généreux, donnez-lui le vôtre
car nul n’a autant besoin d’un sourire
que celui qui n’en peut donner aux autres

Mon bachert👫
Marc Levy

Sept jours pour une éternité… De Marc Levy / Lettre de Lucas à Zofia


Zofia,
Je te regarde dormir et Dieu que tu es belle. Tu te retournes dans cette dernière nuit ou tu frissonnes , je te serre contre moi, je pose mon manteau sur toi , j’aurais voulu pouvoir en mettre un sur tous tes hivers. Tes traits sont tranquilles , je caresse ta joue, et, pour la première fois de mon existence je suis triste et heureux à la fois.
C’est la fin de notre moment, le début d’un souvenir qui durera pour moi l’éternité. Il y avait en chacun de nous tant d’accomplie , tant d’inachevé quand nous étions réunis.
Je partirai au lever du jour, je m’éloignerai pas à pas, pour profiter encore de chaque seconde de toi, jusqu’à l’ultime instant. Je disparaitrai derrière cet arbre pour me rendre à la raison du pire. En les laissant m’abattre, nous sonnerons la victoire des tiens et ils te pardonneront, quelles que soient les offenses. Rentre mon amour, retourne dans cette maison qui est la tienne et qui te va si bien. J’aurai voulu toucher les murs de ta demeure à l’odeur de sel, voir de tes fenêtres les matins qui se lèvent sur des horizons que je ne connais pas, mais dont je sais qu’ils sont les tiens. Tu as réussi l’impossible, tu as changé une part de moi. Je voudrais désormais que ton corps me recouvre et ne plus jamais voir la lumière du monde autrement que par le prisme de tes yeux.
Là ou tu n’existes pas, je n’existe plus. Nos mains ensemble en inventaient une à dix doigts ; la tienne en se posant sur la mienne devenait mienne, si justement, que lorsque tes yeux se fermaient, je m’endormais.
Ne sois pas triste personne ne pourra voler nos souvenirs. Il me suffit désormais de fermer mes yeux pour te voir, cesser de respirer pour sentir ton odeur, me mettre face au vent pour deviner ton souffle. Alors écoute : ou que je sois, je devinerai tes éclats de rire, je verrai les sourires dans tes yeux, j’entendrai les eclats de ta voix. Savoir simplement que tu es là quelque part sur cette terre sera, dans mon enfer, un petit coin de paradis.
Tu es mon Bachert.
Je t’aime
Lucas.
Zoom Info
Mon bachert👫
Marc Levy

Sept jours pour une éternité… De Marc Levy / Lettre de Lucas à Zofia


Zofia,
Je te regarde dormir et Dieu que tu es belle. Tu te retournes dans cette dernière nuit ou tu frissonnes , je te serre contre moi, je pose mon manteau sur toi , j’aurais voulu pouvoir en mettre un sur tous tes hivers. Tes traits sont tranquilles , je caresse ta joue, et, pour la première fois de mon existence je suis triste et heureux à la fois.
C’est la fin de notre moment, le début d’un souvenir qui durera pour moi l’éternité. Il y avait en chacun de nous tant d’accomplie , tant d’inachevé quand nous étions réunis.
Je partirai au lever du jour, je m’éloignerai pas à pas, pour profiter encore de chaque seconde de toi, jusqu’à l’ultime instant. Je disparaitrai derrière cet arbre pour me rendre à la raison du pire. En les laissant m’abattre, nous sonnerons la victoire des tiens et ils te pardonneront, quelles que soient les offenses. Rentre mon amour, retourne dans cette maison qui est la tienne et qui te va si bien. J’aurai voulu toucher les murs de ta demeure à l’odeur de sel, voir de tes fenêtres les matins qui se lèvent sur des horizons que je ne connais pas, mais dont je sais qu’ils sont les tiens. Tu as réussi l’impossible, tu as changé une part de moi. Je voudrais désormais que ton corps me recouvre et ne plus jamais voir la lumière du monde autrement que par le prisme de tes yeux.
Là ou tu n’existes pas, je n’existe plus. Nos mains ensemble en inventaient une à dix doigts ; la tienne en se posant sur la mienne devenait mienne, si justement, que lorsque tes yeux se fermaient, je m’endormais.
Ne sois pas triste personne ne pourra voler nos souvenirs. Il me suffit désormais de fermer mes yeux pour te voir, cesser de respirer pour sentir ton odeur, me mettre face au vent pour deviner ton souffle. Alors écoute : ou que je sois, je devinerai tes éclats de rire, je verrai les sourires dans tes yeux, j’entendrai les eclats de ta voix. Savoir simplement que tu es là quelque part sur cette terre sera, dans mon enfer, un petit coin de paradis.
Tu es mon Bachert.
Je t’aime
Lucas.
Zoom Info
Mon bachert👫
Marc Levy

Sept jours pour une éternité… De Marc Levy / Lettre de Lucas à Zofia


Zofia,
Je te regarde dormir et Dieu que tu es belle. Tu te retournes dans cette dernière nuit ou tu frissonnes , je te serre contre moi, je pose mon manteau sur toi , j’aurais voulu pouvoir en mettre un sur tous tes hivers. Tes traits sont tranquilles , je caresse ta joue, et, pour la première fois de mon existence je suis triste et heureux à la fois.
C’est la fin de notre moment, le début d’un souvenir qui durera pour moi l’éternité. Il y avait en chacun de nous tant d’accomplie , tant d’inachevé quand nous étions réunis.
Je partirai au lever du jour, je m’éloignerai pas à pas, pour profiter encore de chaque seconde de toi, jusqu’à l’ultime instant. Je disparaitrai derrière cet arbre pour me rendre à la raison du pire. En les laissant m’abattre, nous sonnerons la victoire des tiens et ils te pardonneront, quelles que soient les offenses. Rentre mon amour, retourne dans cette maison qui est la tienne et qui te va si bien. J’aurai voulu toucher les murs de ta demeure à l’odeur de sel, voir de tes fenêtres les matins qui se lèvent sur des horizons que je ne connais pas, mais dont je sais qu’ils sont les tiens. Tu as réussi l’impossible, tu as changé une part de moi. Je voudrais désormais que ton corps me recouvre et ne plus jamais voir la lumière du monde autrement que par le prisme de tes yeux.
Là ou tu n’existes pas, je n’existe plus. Nos mains ensemble en inventaient une à dix doigts ; la tienne en se posant sur la mienne devenait mienne, si justement, que lorsque tes yeux se fermaient, je m’endormais.
Ne sois pas triste personne ne pourra voler nos souvenirs. Il me suffit désormais de fermer mes yeux pour te voir, cesser de respirer pour sentir ton odeur, me mettre face au vent pour deviner ton souffle. Alors écoute : ou que je sois, je devinerai tes éclats de rire, je verrai les sourires dans tes yeux, j’entendrai les eclats de ta voix. Savoir simplement que tu es là quelque part sur cette terre sera, dans mon enfer, un petit coin de paradis.
Tu es mon Bachert.
Je t’aime
Lucas.
Zoom Info

Mon bachert👫
Marc Levy

Sept jours pour une éternité… De Marc Levy / Lettre de Lucas à Zofia


Zofia,
Je te regarde dormir et Dieu que tu es belle. Tu te retournes dans cette dernière nuit ou tu frissonnes , je te serre contre moi, je pose mon manteau sur toi , j’aurais voulu pouvoir en mettre un sur tous tes hivers. Tes traits sont tranquilles , je caresse ta joue, et, pour la première fois de mon existence je suis triste et heureux à la fois.
C’est la fin de notre moment, le début d’un souvenir qui durera pour moi l’éternité. Il y avait en chacun de nous tant d’accomplie , tant d’inachevé quand nous étions réunis.
Je partirai au lever du jour, je m’éloignerai pas à pas, pour profiter encore de chaque seconde de toi, jusqu’à l’ultime instant. Je disparaitrai derrière cet arbre pour me rendre à la raison du pire. En les laissant m’abattre, nous sonnerons la victoire des tiens et ils te pardonneront, quelles que soient les offenses. Rentre mon amour, retourne dans cette maison qui est la tienne et qui te va si bien. J’aurai voulu toucher les murs de ta demeure à l’odeur de sel, voir de tes fenêtres les matins qui se lèvent sur des horizons que je ne connais pas, mais dont je sais qu’ils sont les tiens. Tu as réussi l’impossible, tu as changé une part de moi. Je voudrais désormais que ton corps me recouvre et ne plus jamais voir la lumière du monde autrement que par le prisme de tes yeux.
Là ou tu n’existes pas, je n’existe plus. Nos mains ensemble en inventaient une à dix doigts ; la tienne en se posant sur la mienne devenait mienne, si justement, que lorsque tes yeux se fermaient, je m’endormais.
Ne sois pas triste personne ne pourra voler nos souvenirs. Il me suffit désormais de fermer mes yeux pour te voir, cesser de respirer pour sentir ton odeur, me mettre face au vent pour deviner ton souffle. Alors écoute : ou que je sois, je devinerai tes éclats de rire, je verrai les sourires dans tes yeux, j’entendrai les eclats de ta voix. Savoir simplement que tu es là quelque part sur cette terre sera, dans mon enfer, un petit coin de paradis.
Tu es mon Bachert.
Je t’aime
Lucas.

Back to Top

Contactez moi / Contact me

Précédent Suivant
Back to Top

Webdesign by FRANSWAD.COM • Developed by Pixel Union